Skip to content Skip to footer

Les jeunes d’Apprentis d’Auteuil présentent leur exposition artistique et pédagogique sur le thème :
« Jeunes 2022. Immersion dans ma réalité. »

Aboutissement d’un grand concours, près de 160 jeunes accompagnés par Apprentis d’Auteuil vous présentent leurs créations artistiques !
 

Cette année, les jeunes ont travaillé sur le thème « Jeunes 2022. Immersion dans ma réalité. ». Ils étaient invités à mettre en valeur une singularité ou dénoncer une inégalité qu’ils connaissent ou constatent. Grâce à leur création artistique, ils permettent aux spectateurs de prendre pleinement conscience de ce qu’ils vivent au quotidien ; ont vécu dans leur histoire ; ou souhaitent vivre demain.

Découvrez ci-dessous les 17 œuvres réalisées par ces jeunes accompagnés par Apprentis d’Auteuil dans ses établissements scolaires, de formation, d’insertion professionnelle, de protection de l’enfance, en Ile-de-France, dans les Bouches-du-Rhône, à Mayotte, en Martinique, Côte-d’Or et Eure-et-Loir.

Le mardi 5 avril 2022, 7 prix leur ont été décernés lors d’une grande cérémonie à l’Hôtel de Ville de Paris :

1.      Prix de la Mairie de Paris : MECS Martin Luther King pour Mots et Regards

2.      Prix de la meilleure interprétation : Collège Poullart des Places pour SEULement connecté…

3.      Prix du public : Collège Saint-Jean-Paul II pour Chlordécone : ma réalité aujourd’hui et pour longtemps

4.      Prix de l’engagement : Lycée professionnel Notre Dame pour Les différences guidant (vers) la liberté + CHU/CHRS Rosalie Rendu pour Femmes

5.      Prix de l’éloquence : Maison Sainte-Adélaïde de Bourgogne pour Bas les masques

6.      Prix de la persévérance : Dispositif Oumeya pour YA WA KOMBE + Groupe scolaire Vitagliano pour In-filtrés

7.      Prix de l’innovation : Collège Saint-François pour Immersion dans ma Virtualité



L'exposition
0
Jeunes
0
Oeuvres
0
Votes

Les oeuvres

Les différences guidant (vers) la liberté

Cette sculpture habillée de masques symbolise l’omniprésence de cet objet qui a occulté une partie de notre apparence. Elle est en chair, porte des lunettes, sans âge, de plusieurs origines ethniques, sans cheveux et arbore fièrement une écharpe-cape aux couleurs LGBT. Mi-homme, mi-femme, mi-blanche, mi-noire,…

Voir l'oeuvre

Dione Bledard

Bledard est une marque que le jeune Mamadou Cellu a créée suite aux nombreuses altercations qu’avait son petit frère, car celui-ci n’appréciait pas être nommé « Bledard » par ses camarades. Mamadou Cellu a donc voulu exprimer à travers sa marque qu’il ne faut pas renier…

Voir l'oeuvre

Femmes

Nous sommes un centre d’hébergement d’urgence pour mères isolées avec enfants. Notre œuvre les représente à travers le buste d’une mère enceinte et nous avons voulu mettre en avant leur vie ainsi que leurs difficultés au quotidien. Certaines de ces difficultés représentent des inégalités hommes-femmes. Notre œuvre…

Voir l'oeuvre

We Matter Too

Nous souhaitons dénoncer une injustice de notre quotidien : les arrestations au faciès et parfois les brutalités qui en découlent. Les rapports tendus avec la police, sur fond de racisme (autant racial que social) sont une dangereuse réalité pour nous. Afin de montrer la continuité avec…

Voir l'oeuvre

Mots et Regards

Les jeunes sont touchés par les mots, insultes, regards, harcèlement - pour la raison qu’ils ne correspondent pas aux codes de la société : choix ou questionnement sur l’orientation sexuelle ; physique et choix vestimentaire attaqués. Ils expriment l’envie de faire bouger les regards. Ces vécus…

Voir l'oeuvre

Les préjugés qui nous enferment

Le thème du concours artistique a fait ressurgir dans notre groupe la question de la place des jeunes de la MECS (Maison d'enfants à caractère social) dans la société. Comment sommes-nous perçus de l’extérieur ? Qu’est-ce que le fait d’être placés renvoie aux autres ? «…

Voir l'oeuvre

Le harcèlement scolaire

Ce sujet nous touche particulièrement car nous avons des amis, des camarades qui ont subi du harcèlement scolaire. Pour créer cette œuvre, nous avons demandé à nos amis de nous raconter leurs histoires. « Tu n’arriveras jamais à rien », « Tu n’es bonne rien »,…

Voir l'oeuvre

In-filtrés

Avec cette installation In-filtrés, nous avons voulu nous révéler au public tels que nous sommes dans la vraie vie. Être jeunes en 2022, cela veut dire aussi être sur les réseaux sociaux, snaper et se clasher, parfois se faire harceler ou harceler.... On y perd…

Voir l'oeuvre

Bas les masques

La pandémie nous aura empêché d’être piétons, nageurs ou footballeurs. D’aller faire du shopping, des concerts et des manif. Elle nous aura interdit l’accès aux musées, aux librairies et aux restaurants. Pendant de longs mois nous n’avons pas pu enterrer nos morts, célébrer les vivants, être…

Voir l'oeuvre

SEULement connecté…

Nous, jeunes de 2022, sommes nés dans un monde où le numérique était déjà installé. Nous avons grandi avec, il fait partie de nous. C’est notre singularité. Tablettes, consoles de jeux, casques VR, ordinateurs, smartphones, sont notre quotidien ; ils nous relient dans nos mondes où…

Voir l'oeuvre

Tous différents, tous potes

Nous souhaitons mettre en valeur le lien qui nous uni au sein de notre établissement et malgré nos grandes différences : qu’il s’agisse de nos origines ou de nos handicaps, ici, sous ce même toit, nous ne faisons qu’un ! Série de photos prises à travers…

Voir l'oeuvre

Balade dans ma jeunesse masquée

Nous sommes apprentis en Brevet professionnel aménagements paysagers et avons revisité les jardins de Louis XIV sous le règne d’Emmanuel Macron en construisant 6 bosquets représentant 6 situations que nous avons vécues depuis le début de la Covid. Le labyrinthe met en valeur les manques…

Voir l'oeuvre

La vie et la mort face aux inégalités

L’œuvre représente les inégalités vécues au sein des banlieues parisiennes et plus précisément les violences policières. Georges Floyd assiste depuis le ciel aux violences que lui-même a subi aux États-Unis. Les jeunes luttent contre ces inégalités en prenant des armes mais ce n’est pas la bonne…

Voir l'oeuvre

Réagissons

Nous avons choisi de parler d’une fille qui se fait harceler. Le harcèlement est quelque chose subi par beaucoup de personnes et de jeunes dans le monde. Avec ce petit film, en "stop motion", nous voulions dénoncer cela. Nous tenons également parler de la pollution et…

Voir l'oeuvre

Chlordécone : ma réalité aujourd’hui et pour longtemps

Le chlordécone est un insecticide utilisé dans les Antilles françaises entre 1972 et 1993 pour lutter contre le charançon du bananier qui causait la perte des productions. Les sols contaminés des cultures bananières sont à l’origine de pollutions graves des nappes d’eau souterraines. Ces pollutions…

Voir l'oeuvre

Immersion dans ma Virtualité

Notre œuvre est un court métrage mettant en scène la réalité des jeunes VS leur virtualité, leur vie sur les réseaux sociaux, les écarts entre ces deux mondes, l’impact de ces écarts. DÉCOUVREZ LA VIDÉO ET LES PHOTOS DE L’ŒUVRE CI-DESSOUS Elle vous plait ? Votez…

Voir l'oeuvre

YA WA KOMBE

Pour le concours artistique « Jeunes 2022. Immersion dans ma réalité. », notre dispositif OUMEYA, a décidé de proposer un format vidéo qui montre en première partie des images filmées par les jeunes dans leur quotidien. En seconde et dernière partie de la vidéo, des…

Voir l'oeuvre

Fondation catholique reconnue d’utilité publique, Apprentis d’Auteuil s’engage et agit auprès des jeunes et des familles les plus fragiles.

LA CONFIANCE PEUT SAUVER L’AVENIR.

La fondation Apprentis d’Auteuil agit depuis plus de 150 ans pour former et éduquer la jeunesse en difficulté.
Avec plus de 80 formations, nous aidons les jeunes en difficulté à s’insérer dans la société tout en accompagnant les familles dans leur rôle éducatif. Nous agissons au plus près des familles avec des structures d’accueil pour enfants ou adolescents en difficultés confiés par les parents ou l’aide sociale à l’enfance. Nous proposons des accompagnements avec ou sans internat. « Plus de 5 600 collaborateurs aident chaque jour à la prise en charge des jeunes en difficultés et à lutter contre l’échec scolaire. Ils contribuent à leur construire un projet de vie avec un parcours personnalisé. 

Ce soutien aux jeunes en difficulté et aux enfants déscolarisés permet de découvrir le potentiel et le talent de chacun d’entre eux. Pour soutenir notre association d’aide à l’enfance – n’hésitez pas à faire un don à notre fondation. Apprentis d’Auteuil – fondation protection de l’enfance. 

Fondation reconnue d’utilité publique par décret N°47743 du 19 juin 1929 (Journal Officiel) – Numéro SIRENE / Numéro R.C.S. Paris : 775.688.799. Vous pouvez déduire 75 % de votre don à hauteur de 1000 € par an. Au delà, votre don est déductible à hauteur de 66 % dans la limite de 20 % de votre revenu net imposable. Vous recevrez un reçu fiscal.

 

Site réalisé par l’agence 360° Fahrenheit

Best Choice for Creatives

This Pop-up Is Included in the Theme

Purchase Ozeum

Confirmation du vote

Votre vote a bien été pris en compte. Merci de votre participation. 

Code de confirmation

Veuillez saisir le code reçu par Email. 

Si vous ne trouvez pas le mail, merci de vérifier également vos indésirables.

Participation aux votes

Afin de valider votre participation, vous allez recevoir un code de confirmation par Email.  Merci de saisir une adresse valide.